The Clash : London Calling

Après la sortie de « down by the jetty » , les bar anglais vibre au son d’une sorte de blues rock sous speed. Tentant d’atteindre la même énergie folle que Dr Feelgood , les groupes de pub rock répondent déjà à un besoin de simplicité.

Rory Gallagher : Irish Tour

Née en Irlande , Rory Gallagher tombe amoureux du rock très jeune . Dès l’âge de huit ans, sous l’influence de Chuck Berry et Leadbeally , il plaque ses premiers accords. Conscient d’avoir trouvé sa voie dans le blues, Gallagher enchaine les concerts comme guitariste de petites formations locales.

Jefferson Airplane : Surrealistic Pillow

Dans les années 60 , la british invasion à durablement marqué les Etats Unis. Entamé par les Beatles, elle a surtout permis aux musiciens folks de découvrir l’électricité. Concrétisant cette découverte sur un premier album bourré de douces mélodies électriques, les Byrds sont propulsés au sommet des charts.

The New York Dolls : The New York Dolls

En début de seventies quelques chose ce prépare au pays de l’oncle Sam. Les rockers de Détroit parlent d’un rock sauvage et violent, de textes nihilistes ou révolutionnaires. A New York, quelques curieux ne ce remettent pas des mélodies subversive d’un groupe mené par Andy Warhol.

Johnny Cash : At San Quentin

Sa guitare en bandoulière, Johnny Cash subit les directives ridicules du maton qui l’amène sur scène. Il ce dit que l’événement qui ce prépare aujourd’hui ne doit pas enchanter cet homme, après tout on ne forme pas des matons pour leurs apprendre la compassion. Non, en cette année 1969, la mentalité dominante veut sans doute…

Alice In Chains : Dirt

A l’heure ou tous les mondes verse sa petite larme nostalgique sur les photos de Kurt Cobain, il est tout de même bon de rappeler qu’il ne fut pas le seul héro tristement déchue du grunge. Formé à la même époque que nirvana, Alice in chain eu un parcours très proche de celui de nirvana.

Green Day : Dookie

Issue de Berkeley, Mike Dirt et Billie Joe Armstrong forme leurs premiers groupes à l’âge de 14 ans. D’abord nommé sweet children , il changeront de nom après l’arrivée du batteur Al Sobrante. Eternel oublié de l’histoire du groupe, ce batteur honnête va vivre l’ascension fulgurante d’une formation renommée green day après son arrivé.