Frank Zappa : We’re Only In It For The Money

1967, le monde vient de ce prendre la plus grosse gifle pop de son histoire avec la sortie de Sergent Pepper. Chez la critique comme chez le public, l’album fait l’unanimité. Depuis Rubber Soul, on savait que les Beatles cherchaient une nouvelle identité, avec Sergent Pepper ils l’ont trouvé. Pourtant, du coté de l’Amérique, un…

Transatlantic : The Whirlwing

C’est temps ci, j’ai l’impression de devenir un avocat des groupes dit puristes. Le terme est lancé comme une insulte, le puriste est vue comme un vieux con , un rétrograde , un gateux , une aberration dans un monde voué au culte de la modernité .Le terme lui-même est difficilement applicable au rock car,…

Frank Zappa : Uncle Meat

Dès son éveil artistique, Zappa colle parfaitement aux ambitions d’une époque ou la pop n’a plus de limites. Ses deux influences majeures, Johnny Watson et Edgard Varèse, montrent déjà cette envie de mêler l’énergie et la complexité, la spontanéité créatrice et la complexité technique.

Frank Zappa : Hot Rats

L’histoire de Zappa commence lorsque, pendant l’adolescence, il feuillette les magazines musicaux abandonné négligemment par ses parents. C’est la que, pour la première fois, il lit une critique d’un album du compositeur Edgard Varése.Outré par « ces percusion dissonante », le journaliste qualifie la musique du compositeur de « pire musique au monde ». Mais…

Beardfish : Sleeping in traffic part two

Après la partie une, attaquons la deux dans la foulée ! Comme je l’ai dit précédemment, aucune thématique ne relie les deux volets de « sleeping in traffic ». Cette abscence de thématique me permet d’instaurer un suspens intenable, face au lecteur pendu à ma plume érudite, telle Clint Eastwood pendue à sa poutre dans…

Beardfish : sleeping in the traffic part one

J’ai déjà parlé de cette vague suédoise qui, dès la fin des années 90, à redonnée au rock progressif une certaine dignité. Car le mouvement avait finis par se désagréger, les journalistes n’utilisant le terme que pour qualifier une musique techniquement complexe, mais émotionnellement vide. Je ne reviendrais pas ici sur la platitude d’un radiohead…

renaissance : sheerazade and other stories

Renaissance fut formé sous l’impulsion de deux ex Yardbird , le guitariste Keith Relf et le batteur Jim Mccarthy. Non content d’avoir, avec leur première formation, initié une suramplification du blues, qui mènera au hard rock, les musicien veulent partir vers une musique plus sophistiqué.