Bob Dylan : Blonde on blonde

Jeune musicien inspiré par les écrit de Kerouac, Dylan débarque à New York en 1961 afin de rendre visite au folk singer Woody Guthrie. Epuisé par le harcèlement Mccartiste et la chorée d’Hutington , Guthrie est hospitalisé depuis la fin des années 50. Publicités

Neil Young : rust never sleep

L’histoire de Neil Young commence en 1965 , lorsque celui-ci rencontre Stephen Still. Les deux musiciens envisagent vite de créer un groupe mais, trop occupé par leurs activités respectives (Young a déjà son groupe et Stills est musicien de studio) , ils se perdent de vue. Quelques semaine plus tard , lorsqu’il entend les byrds…

Bruce Springsteen : Born to run

Connue pour avoir fait signer à Bob Dylan un de ses premiers contrats, John Hammond croit tenir son deuxième gros coup lorsqu’il entend les compositions d’un petit gars du new jersey. Nous sommes en 1972, et le petit gars ce nomme Bruce Springsteen.

America : america

A le folk rock americain ! Depuis que les byrds on eu la bonne idée de mélanger les refrains pop des beatles avec le folk de Bob Dylan, la formule a été reprise tant de fois. Certains mirent l’accent sur le coté rock (Springsteen), d’autres ce sont concentrés sur la mélodie (Petty, CBNY), et beaucoup…

Le folk rock de Dylan à Kurt Vile

Musique traditionnelle américaine, le folk est au départ une musique simple destiné à être transmise rapidement. Des la seconde partis du vingtième siècle cette musique se politisera et servira une certaine révolte. Représentant le plus connut de cette évolution, Woodie Guthrie se servira de la folk pour dénoncer la misère et l’injustice. Il est surtout…

Bob Dylan : The freewheelin Bob Dylan

Robert Zimmerman vient d’une ville minière ou il s’initie déjà à la guitare et au piano puis à la guitare. L’école secondaire lui permettra de se constituer une culture musical. Après avoir obtenue son diplôme de fin d’étude, il intègre l’université du Minnesota ou il entame des études littéraires. Il quittera vite l’université pour rejoindre…

Bob Dylan: Blonde on blonde

L’album « bring it all back home » marqua le début de la période la plus fascinante de Dylan, elle sera aussi la plus douloureuse. Cette année la Dylan électrifia sa music tout en conservant l’écriture soignée qui fit sa renommé. Cette initiative lui permettra d’être considéré, avec les Byrds, comme le pionnier du folk…